Posts

Showing posts from May 10, 2009

Tears for Our Bicolor Flag

Tears for Our Bicolor Flag
by Hébert Logerie

Tears are streaming down deep inside me
For our bicolor flag
That our brothers are dragging in the mud.
In the name of God, have pity and respect for our ancestors,
Who are annoyed and frustrated where they are interred.

Oh! My Lord, even at their resting place, they are being betrayed.

Another eighteenth of May in shackles,
Another open season, where the master’s boots
Are stumping on our neck.
Once again, they are spitting on us snoozing on the ground,
Slapping and lynching us repeatedly,
Where we are blinded by dusts and lightning flashes.

We have nowhere to go, no country.
The tractors have dug up our yams and gold.
We have nothing; we are treated like vermin,
We have been abandoned at the crossroads.

Another eighteenth of May where the heartless,
And shameless kleptomaniacs tell unbelievable stories,
In front of countless poor people battling all sorts of diseases;
In lieu of money, our pockets are filled-up with marbles and rocks.

When will this misery sto…

Des Larmes Pour Notre Drapeau

Des Larmes Pour Notre Drapeau
hlogerie@juno.com


Des Larmes Pour Notre Drapeau

Des larmes ont ruisselé au tréfonds de mon être,
Pour notre cher bicolore
Que nos propres frères déshonorent.
Pitié, pitié pour nos fiers ancêtres
Qui s’ennuient et se froissent où ils sont.

Même au tombeau, ils restent victimes de maintes trahisons.

Un autre dix-huit mai sous les menottes,
Une autre saison à la chasse où les bottes
Des patrons piétinent nos artères,
Une autre fois, on crache sur nous par terre.
Double gifle, double cymbale sur nos visages,
Où nous voyons : éclairs, éclats et nuages.

Nous n’avons plus d’ajoupas, plus de patrie,
Les tracteurs ont fouillé les patates et les mines.
Nous sommes dépourvus, nous sommes des vermines,
Nous sommes abandonnés sur la route de l’écurie.

Un autre dix-huit mai où les patripoches,
Sans pudeur, vergogne et honte racontent des comédies,
Devant un pauvre peuple accablé de toute sorte de maladies.
Au lieu d’argent, nos poches sont gonflées de rocs et de roches.

Quand finiront nos…

GEOECONOMIE et MACROECONOMIE : Pourquoi des EXPERTS ?

GEOECONOMIE et MACROECONOMIE : Pourquoi des EXPERTS ?
Par Nelvamba (Vanel Beuns)

Chers amis,

La croissance durable est une théorie économique qui s'inscrit dans le cadre du
développement durable, mais dont les objectifs sont clairs et précis. Comment
développe-t-on un pays? Pourquoi des experts en Science du Développement ? Des
Spécialistes en Science des Finances ? Des Analystes en Gestion des Stratégies ?
Des professionnels compétents ?

Le but de cette croissance durable est de créer un environnement saint où les
citoyens du pays en question pourront s'épanouir et atteindre l'excellence. Il
s'agit donc, par le biais de l'environnement, de créer les stimulants qui
rendront l'économie stimulante et qui attirera les capitaux.

Un pays doit tout faire pour attirer des brillants Experts, Specialists et
Analystes, et pour garder la main d'œuvre hautement qualifiée, celle là même qui
sera au cœur de la poussée supplémentaire de croissance.

Bonne journée, et relax....

Vanel (V…

Radio Haiti Connexion

Swimmer plans 'escape’ from Alcatraz to help a clinic in Haiti

Image
Swimmer plans 'escape’ from Alcatraz to help a clinic in Haiti
Monday, May 11, 2009
By Jim Schlosser

Special to the News & Record
Accompanying Photos
Photo Caption: Susan Odom Midgett at the Vilaj Espwa orphanage in Les Cayes, Haiti.
Want To Help What: Escape from Alcatraz swim to raise money for a medical-dental clinic for Vilaj Espwa, an orphanage in Les Cayes, Haiti.

When: Aug. 15

Goal: $100,000

Send to: Donations may be made through nonprofit Theo’s Work, in care of FreeTheKids.org, 2303 W. Market St., Greensboro, 27403.

More information: Send an e-mail to somidgett@aol.com or visit www.sosforhaiti.blogspot.­com

What do you think? 1 comment(s) Read other visitors' comments and post your own. Susan Odom Midgett intends to do what many prisoners failed at miserably. She’ll swim from Alcatraz Island through the cold, choppy waters of San Francisco Bay to the mainland, 1.5 miles away.

Known as “The Rock,” Alcatraz was a notorious federal penitentiary from 1934 until 1963. Inmates…